Comment traiter l'athérome sans chirurgie à la maison

L'athérome est une tumeur kystique localisée dans la peau de la glande sébacée.

Développé en raison de violations de la sortie de son secret de la glande, qui, à son tour, peut être provoquée par un blocage du conduit. Progressivement, le secret commence à s'accumuler dans le canal de la glande sébacée, l'étirant et formant une cavité dont la taille augmente progressivement. Le contenu du kyste comprend de la matière organique morte, des particules kératiniques de l'épiderme, des cellules adipeuses et des particules de cholestérol. La partie interne de l'athérome est tapissée d'épithélium squameux.

L'athérome est la maladie chirurgicale la plus courante de la peau. Il se produit avec la même fréquence chez les femmes et les hommes. Il est divisé en vrai et faux. Dans le premier cas, la maladie se développe du fait du "détachement" des cellules de l'épiderme dès la période de développement intra-utérin du fœtus. Cette pathologie est génétiquement déterminée.

De faux athéromes se développent lorsque les conduits sébacés sont bouchés. Sous l'influence de ce processus, il se forme un kyste contenant du sébum altéré.

Causes de développement

La survenue d'athérome est due à un blocage du canal sébacé. Pour cette raison, son contenu ne peut pas sortir, mais commence à s'accumuler dans sa couche de peau. En conséquence, la taille du conduit commence à augmenter progressivement. Cela peut contribuer à:

  1. Négligence des règles d'hygiène. La poussière, les gouttelettes de sueur, les particules de saleté et autres substances qui se déposent sur la peau pendant la journée doivent être éliminées régulièrement. Sinon, le blocage des canaux sébacés sera inévitable.
  2. Dommages mécaniques à la peau. Des particules d'épithélium exfoliées peuvent pénétrer dans la glande sébacée et la boucher.
  3. Déséquilibre hormonal (notamment sur fond d'indicateurs croissants d'hormones sexuelles mâles). Ils augmentent la viscosité de la sécrétion sous-cutanée, ce qui conduit à la formation d'athéromes.
  4. Fibrose kystique. Cette pathologie provoque souvent la formation de kystes dans les canaux excréteurs de la peau. Cela se produit, comme dans le cas précédent, en raison de l'augmentation de la viscosité du fluide sécrété. Mais, heureusement, cette maladie est une rareté.
  5. La période post-ménopausique chez la femme s'accompagne d'une altération hormonale grave, entraînant une diminution du taux d'œstrogènes. Cela peut affecter à la fois la composition et la consistance de la graisse sous-cutanée.

Dans de rares cas, l'athérome se développe dans l'oreille d'un enfant. Une telle anomalie est congénitale. La tumeur se situe généralement en face de l'auricule et ressemble par sa forme à une petite boule. La cause de l'athérome est considérée comme un défaut dans le développement de la peau de l'oreille. Mais pour la santé de l’enfant, il est sûr et une telle «balle» ne cause aucun autre défaut.

Est-il possible de presser indépendamment l'athérome?

En aucun cas, il est impossible d'appuyer sur un kyste, surtout si son lieu de localisation est la tête. Avec l'inflammation due à l'athérome, le sang circule activement dans le cerveau, ce qui peut entraîner le développement d'un processus pathologique grave.

Il est également possible de former un abcès à l'emplacement du kyste. L'aide dans cette situation ne peut être qu'un chirurgien.

Symptômes et signes d'athérome

L'athérome ressemble à une tumeur molle ronde, qui peut avoir différentes tailles. En règle générale, la tumeur ne provoque pas de gêne ou de douleur. Au toucher, il est assez dense, mobile. Au centre, on peut voir un canal sébacé bouché.

L'athérome contient une masse pâteuse de couleur blanchâtre. Souvent, ces néoplasmes ne sont pas simples, mais multiples. Parfois, la formation atteint de grandes tailles (4-5 cm de diamètre), ce qui crée un inconfort esthétique pour une personne.

L'athérome peut être primaire (congénital) et secondaire (acquis).

  1. Les athéromes congénitaux sont des néoplasmes multiples bénins dont la localisation est le cuir chevelu ou le scrotum chez l'homme. Pendant la palpation, leur douceur, leur densité et leur léger déplacement vers les tissus environnants sont notés.
  2. Les athéromes secondaires se forment lorsque les glandes sébacées de la peau se dilatent. La perturbation de l'écoulement de graisse sous-cutanée survient souvent dans le contexte de la présence d'acné ou de séborrhée grasse. Lorsque la palpation est marquée au compactage à l'emplacement de l'athérome, il peut y avoir une légère douleur. Si vous regardez la peau dans la zone de localisation de la tumeur, vous pouvez voir qu’elle a une teinte gris-gris pâle.

En cas d'exposition à des facteurs prédisposants ou d'athérome traumatisant, une suppuration peut survenir, pouvant ensuite conduire à un abcès sous-cutané. Dans ce cas, le patient se plaindra de:

  • douleur dans la région de l'athérome;
  • poches et hyperémie de la peau;
  • augmentation de la température corporelle;
  • faiblesse générale et malaise.

Souvent, l'abcès est ouvert par lui-même. Ce processus s'accompagne de la libération de quantités abondantes de contenus ressemblant à de la graisse avec un mélange de pus.

Le diagnostic de l'athérome ne crée pas de difficultés particulières. Le diagnostic est établi sur la base des plaintes du patient et de l'inspection visuelle du site de la tumeur. Mais en plus, des méthodes de diagnostic différentiel peuvent être utilisées pour distinguer l'athérome du fibrome ou du lipome.

A quoi ressemble l'athérome: photo avant et après

Si l'athérome n'est pas enflammé, une évaluation visuelle permet de constater la présence d'un léger compactage sur la peau, de forme arrondie. La localisation d'un kyste permet de le visualiser facilement, même au patient lui-même, s'il ne se trouve pas dans le cuir chevelu ou dans une autre partie du corps difficile à atteindre.

Les athéromes peuvent mesurer de 0,5 à 20 cm de diamètre, parfois plus. Plus longtemps une personne ignore le problème, plus la formation de tumeur sera grande.

Complications possibles

Souvent, l'athérome est absolument indolore et asymptomatique, sans causer d'inconfort à la personne. Mais tôt ou tard, le manque de traitement peut entraîner:

  • dissection néoplasique spontanée suivie de la formation d'ulcères ou de plaies;
  • la formation d'un abcès sous-cutané;
  • la formation d'une capsule dense autour de la suppuration.

Il est extrêmement rare que l’athérome renaisse dans les tumeurs malignes de la peau. Mais la plupart des médecins nient une telle possibilité.

La complication la plus courante est la formation d'un abcès. Cela peut arriver sur le fond:

  • négliger les règles d'hygiène;
  • lésions fréquentes du néoplasme lors du peignage, de l’utilisation d’une brosse à cheveux, du port du chapeau, etc.
  • auto-traitement de l'athérome par des méthodes et des moyens douteux non convenus avec le médecin;
  • la présence de comorbidités - érysipèle de la peau, dermatite, furonculose, etc.

Lorsque l'athérome commence à s'infecter, sa taille augmente progressivement. La peau à la surface de celle-ci acquiert une couleur rouge, devient œdémateuse, s'étire. Si le kyste est superficiel, vous pouvez clairement voir son contenu blanchâtre. La douleur est intense et le patient est obligé de consulter un médecin.

Toute tentative de compression de l'abcès entraîne le développement d'un athérome de l'abcès. La maladie provoque une douleur intense, un gonflement des tissus mous autour du néoplasme et une augmentation des ganglions lymphatiques dans la zone du processus pathologique. Dans le même temps, les signes d'intoxication générale de l'organisme se manifestent assez clairement.

Dans les cas graves, les bactéries pathogènes d'un kyste pénètrent dans la circulation systémique et se propagent dans tout le corps. Cela conduit au développement de la septicémie - empoisonnement du sang. Sur cette base, essayez de presser l'athérome indépendamment, quelles que soient les circonstances.

Retrait de l'athérome

Est-il nécessaire de traiter l'athérome ou peut-il disparaître après un certain temps? La probabilité d'auto-nettoyage d'une glande sébacée bloquée existe. S'il est complètement débarrassé de son contenu, la taille du kyste diminuera sensiblement, puis disparaîtra complètement. Cette auto-guérison élimine le risque de contracter une infection secondaire et le développement du processus inflammatoire.

Mais une telle opportunité, hélas, est extrêmement réduite. Par conséquent, lorsqu'un phoque suspect est détecté sur la peau, même ressemblant à distance à un athérome, vous devez immédiatement prendre rendez-vous avec un médecin. Vous ne devez pas attendre que le kyste grossisse ou commence à s'infecter.

Fondamentalement, l’athérome est traité avec une opération réalisée sous anesthésie locale. La manipulation est réalisée avec une taille importante du néoplasme, ainsi que si cela provoque un inconfort esthétique pour la personne.

Si la maladie se déroule sans incident, l’intervention se déroule comme suit:

  1. Une incision cutanée est réalisée à l'endroit où l'athérome est le plus important. Son contenu est doucement pressé et enlevé avec une serviette. Après cela, la capsule tumorale est capturée avec des pinces et soigneusement retirée. Dans certains cas, le raclage de la cavité kystique peut être effectué à l'aide d'une cuillère tranchante spéciale.
  2. Une incision est faite de la peau dans la zone de l'athérome de telle sorte que sa capsule ne soit pas endommagée. La peau disséquée est déplacée du néoplasme, après quoi le médecin, en appuyant doucement sur les bords de la plaie, guérit l'athérome.
  3. Cette méthode de traitement de l'athérome est la plus courante. Pour commencer, deux incisions frangeantes sont pratiquées sur l'athérome qui couvre l'ouverture kystique. Les bords de la peau sont capturés par une pince spéciale et fixés. Parallèlement à cela, le médecin introduit les branches de ciseaux chirurgicaux spéciaux sous l'athérome avec un mouvement doux, après quoi elle est complètement décortiquée. Après cela, les sutures sont appliquées sur le tissu sous-cutané avec des sutures résorbables. La peau coupée est suturée avec des coutures verticales du matelas avec un fil fin et atraumatique. Les points de suture sont enlevés une semaine après la chirurgie.

Note Lorsque l'opération de suppuration de l'athérome est obligatoire. Souvent, l'abcès est simplement ouvert, ce qui assure la sortie normale de son contenu.

Une méthode moderne de traitement des athéromes est la thérapie au laser. Il peut être effectué de 3 manières:

  1. Photocoagulation au laser. Au cours de la manipulation, les tissus pathologiques s'évaporent complètement. Les cellules cutanées saines restent intactes. Il est utilisé pour les ulcères dont la taille ne dépasse pas 0,5 cm de diamètre. La procédure ne nécessite pas de couture. Après le retrait de l'athérome, une croûte, une croûte de sang, se forme à sa place. Il ne devrait jamais être enlevé ou mouillé! La disparition complète de la gale se produit dans environ 1-2 semaines.
  2. Excision de l'athérome par un faisceau laser. La manipulation est réalisée au cas où l'abcès aurait atteint un diamètre de 0,5 à 2 cm. À l'aide d'un scalpel, le médecin procède à une incision en forme de fuseau au-dessus de l'athérome, et une section de la peau soudée est nécessairement excisée. Le lambeau cutané est prélevé par un ruban adhésif spécial puis, à l’aide d’un faisceau laser focalisé, la coquille de l’abcès se dégage lentement et progressivement. Après cela, des points de suture sont appliqués sur la plaie fraîche et un drainage en caoutchouc est effectué. Les points de suture sont retirés quelque part 8 à 12 jours après la manipulation.
  3. Pour les athéromes dont le diamètre est supérieur à 2 cm, on utilise l'évaporation au laser de l'abcès à l'intérieur. À l'aide d'un scalpel, une petite incision en forme de fuseau est pratiquée, puis la zone soudée est excisée. À l'aide d'un tampon de gaze sec, le contenu purulent est doucement éliminé. Après cela, la peau est séparée à l'aide de crochets spéciaux et l'enveloppe du kyste est évaporée de l'intérieur par un faisceau laser. À la fin de la manipulation, des points de suture sont superposés sur la plaie et, comme dans le cas précédent, un drainage en caoutchouc est laissé. Les points sont retirés après 8 à 12 jours.

Il est très important de surveiller l'état de la plaie postopératoire. Au cours des premiers jours suivant la chirurgie, les pansements sont effectués quotidiennement ou tous les deux jours. En cas de suppuration, le drainage du caoutchouc change régulièrement et les tissus sont soigneusement lubrifiés avec des solutions antiseptiques.

La plaie guérit complètement en environ 14 jours. Souvent, le traitement est effectué en ambulatoire. Et seulement avec les formes graves de l'athérome, le patient peut être hospitalisé à l'hôpital.

Les points de suture ne sont complètement retirés qu’après la formation de solides ponts de connexion entre les bords de la plaie. La procédure est absolument indolore et prend de 3 à 5 minutes.

En période postopératoire, les signes suivants sont alarmants:

  1. Forte hausse de température. Ce symptôme peut indiquer l’apparition d’une infection secondaire. En règle générale, la température corporelle revient à la normale 2-3 jours après le retrait de l'athérome.
  2. Des bandages imbibés de sang. Un tel écart est observé chez les patients atteints de thrombocytopénie, ainsi que chez les anticoagulants (anticoagulants (anticoagulants: aspirine, CardiASK, aspirine Cardio, Cardiomagnyl, etc.).
  3. L'apparition de pus dans la plaie après l'élimination des athéromes non inflammatoires.
  4. La faiblesse des coutures ou la divergence des bords cousus de la plaie postopératoire. Cette caractéristique peut être remarquée par le patient lors du changement de pansement.

L'identification d'au moins une des anomalies ci-dessus doit constituer une raison importante pour consulter immédiatement un médecin.

Commentaires de personnes

Dans 90% des cas, les examens du traitement chirurgical de l'athérome sont positifs. Les patients notent que l'opération est facilement tolérée, ne provoque ni douleur ni inconfort.

Mais il existe également des critiques négatives de patients concernant cette méthode de traitement des athéromes. On y indique que la plaie postopératoire guérit assez longtemps et que ce processus s'accompagne d'un certain inconfort. Certains patients souffrent de douleurs dans la zone traitée, en plus des pansements quotidiens prennent beaucoup de temps.

En outre, les commentaires négatifs sur l'ablation chirurgicale d'un athérome sont motivés par la nécessité d'immobiliser au maximum la partie du corps où l'intervention a été réalisée, ainsi que par des cas de divergence des sutures. En outre, certains patients sont restés insatisfaits du traitement en raison de la formation de sutures postopératoires. Hélas, éviter leur apparition est presque impossible. Il ne peut être enlevé que par polissage laser. Ceci est la principale cause de rétroaction négative chez les patients subissant un traitement chirurgical de l'athérome.

Athérome: traitement sans chirurgie

Guérir complètement l'athérome à la maison est irréaliste, car dans ce cas, il est important de l'envelopper complètement. Il ne peut être effectué que par un spécialiste expérimenté - un chirurgien ou un médecin ayant des compétences pratiques pour effectuer de telles manipulations.

Si une personne a elle-même une certaine expérience dans la réalisation de telles procédures, alors, après avoir effectué la bonne anesthésie locale, elle peut bien enlever le kyste par elle-même. Mais pour cela, les instruments stériles doivent impérativement être utilisés, et il est extrêmement difficile de fournir des traitements aseptiques et antiseptiques complets à la maison. De plus, il est important d'avoir à portée de main des accessoires de suture, qui sont également stockés dans des conditions de stérilité stricte. Et comme même un chirurgien compétent ne peut pas fournir de telles conditions à la maison, le retrait indépendant de l’athérome est une tâche impossible.

Sur cette base, lorsqu'un athérome apparaît sur une partie du corps, il est nécessaire d'aller immédiatement à l'hôpital. Il est souhaitable de subir une opération alors que la tumeur est petite.Cela permettra d'éviter de faire de grandes coupures et, par conséquent, d'empêcher la formation de cicatrices ou de cicatrices visibles.

Les remèdes populaires aident à ralentir la croissance des kystes. Mais il ne faut pas oublier qu'ils ne contribueront pas à résoudre complètement le problème. Les recettes suivantes sont considérées comme les plus efficaces:

  1. Faire fondre la graisse de bélier dans un bain d'eau. Lubrifiez-les avec l'athérome plusieurs fois par jour.
  2. Les feuilles de tussilage fraîchement coupées s'attachent à l'athérome et se fixent fermement. Les compresses doivent être changées une fois par jour.
  3. Verser 2 c. l racine de bardane 0,5 l d’eau et faites bouillir le mélange pendant 5 minutes. La souche, le médicament prêt à l'emploi pour les lotions n'est pas un point sensible.
  4. Cuire un petit oignon au four et le pétrir. Savon à lessive râper sur une râpe fine et mélanger en proportions égales avec la masse d'oignon. Remuer jusqu'à consistance lisse et appliquer sur l'athérome, en fixant un bandage par le haut. La compresse change 2 à 3 fois par jour.
  5. Moudre quelques gousses d'ail et mélanger avec une petite quantité d'huile de tournesol. Bien battre et frotter un kyste en effectuant de légers mouvements de massage.

Prévention

Parfois, l'athérome peut être formé sans raison apparente. Mais il existe certaines règles, en observant que, vous pouvez éviter son apparence. Afin de prévenir les kystes de la glande sébacée, vous devez:

  • suivre un régime alimentaire excluant les graisses animales, les épices, le sel, les sucres raffinés, etc.
  • faire régulièrement des procédures d'hygiène;
  • éliminer en temps opportun l'acné, la séborrhée, la dermatite et d'autres maladies de la peau;
  • identifier et éradiquer les causes de l'hyperhidrose.

Si l'athérome se reproduit souvent et que les opérations ne permettent pas de résoudre le problème, il est nécessaire de se rendre au bureau de l'endocrinologue. Il est possible que les raisons d'une telle déviation résident dans la perturbation du fonctionnement du système endocrinien.

Laissez Vos Commentaires