Tombe dans la gorge - causes et diagnostic du problème

Certains symptômes sont si évidents et désagréables qu’ils peuvent empêcher une personne de mener une vie confortable. Par exemple, certaines personnes se sentent une boule dans la gorge, ce qui les empêche d'avaler et de respirer. Ce que cela peut être et comment traiter ce problème, nous allons essayer de le prendre en compte dans ce document.

Pour la première fois, Hippocrate a documenté la sensation de coma dans la gorge il y a environ deux mille cinq cents ans. Pendant un certain temps, la boule dans la gorge était appelée "globus hystericus" (globe hystérique) - le nom faisait allusion à la nature hystérique de ce symptôme, principalement chez les femmes.

Des années plus tard, à savoir en 1968, le nom globus pharyngeus (littéralement - la boule du pharynx) a été suggéré en raison du fait que, selon les statistiques, la plupart des patients présentant ce symptôme ne présentent pas un type de personnalité hystérique.

Une boule dans la gorge - qu'est-ce que ça pourrait être?

Il existe deux variantes du complexe symptomatique (somatique et psychogène), en fonction de la mesure dans laquelle ces sensations violent ou modifient le comportement du patient:

  1. Une boule dans la gorge qui n'affecte pas le fonctionnement des systèmes du corps et le comportement du patient;
  2. Une boule dans la gorge, combinée à la peur d'étouffer en mangeant et de perturber le processus de manger.

Dans la première version, la personne se plaint que "quelque chose est coincé dans la gorge" et interfère. La deuxième variante du coma dans la gorge (peur d'étouffer en mangeant) peut modifier considérablement le comportement alimentaire du patient. En général, le régime alimentaire change: les gens ne mangent pas d'aliments solides, préfèrent manger à la maison et mangent à peine dans les cantines, les cafés ou les restaurants.

Les causes somatiques les plus courantes du coma dans la gorge incluent:

  • maladies catarrhales, pharyngite, laryngite, etc.
  • l'élargissement de la glande thyroïde à une taille telle qu'elle commence à pincer le cou;
  • hernie diaphragmatique;
  • reflux gastro-oesophagien (reflux pathologique du contenu de l'estomac non digéré dans l'œsophage);
  • tumeurs malignes ou bénignes;
  • corps étrangers;
  • surpoids;
  • effets secondaires des médicaments;
  • dommages organiques au système nerveux central, conduisant à l'apparition de troubles neurologiques.

Les causes psychogènes du coma dans la gorge sont les troubles dépressifs et les névroses. En règle générale, ces pathologies mentales résultent du stress, d’une fatigue excessive, d’un stress psycho-émotionnel excessif, d’un repos insuffisant, de troubles de l’acclimatation, d’un déficit ou d’une irrégularité du sommeil.

Quel médecin contacter

Vous devez d'abord obtenir un rendez-vous avec un thérapeute. Le médecin conduira une discussion et un examen, puis enverra à un spécialiste qui, à son avis, sera en mesure de diagnostiquer plus précisément la maladie et de prescrire un traitement adéquat.

Le plus souvent, les patients avec des plaintes de ce type après que le thérapeute soit envoyé à la salle d'ORL. Un examen supplémentaire effectué par un spécialiste aidera à déterminer le type de maladie qui sera confirmé à l'aide de tests.

Quelles études peuvent être nécessaires pour clarifier le diagnostic

Vous devrez peut-être passer par une ou plusieurs procédures.

  • Échographie thyroïdienne, si nécessaire, analyse des hormones thyroïdiennes;
  • radiographie de la colonne cervicale;
  • numération globulaire complète;
  • analyse d'urine;
  • si nécessaire, analyse biochimique du sang;
  • examen du cou, des ganglions lymphatiques cervicaux, de la glande thyroïde;
  • examen de la cavité, de la langue, des amygdales palatines (oropharyngoscopie);
  • examen du larynx, de l'épiglotte, des ligaments vocaux et vestibulaires, de l'espace sous-vocal,
  • sinus en forme de poire (laryngoscopie indirecte);
  • TDM, IRM de la colonne cervicale.

Ne vous torturez pas en devinant "pourquoi il y avait une boule dans la gorge", prenez rendez-vous avec un médecin qui pourra vous dire plus précisément ce que cela peut être pour un symptôme.

Les symptômes

Une boule dans la gorge peut être accompagnée de certains symptômes:

  • maux de gorge et maux de gorge;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques cervicaux ou sous-maxillaires;
  • enrouement;
  • brûlures d'estomac, éructations, nausées;
  • la soif
  • bouche sèche;
  • toux fréquente;
  • bâillonnement;
  • écoulement de mucus à l'arrière du pharynx;
  • odeur désagréable de la bouche.

Causes de sensation de boule dans la gorge

Ce n’est pas par accident que vous avez senti une boule dans la gorge, c’est le signe d’un dysfonctionnement du corps. À cet égard, pour obtenir un traitement adéquat, il est nécessaire de déterminer ce que cela peut être, puis de lutter contre le symptôme déplaisant.

Voyons maintenant qui peut être le coupable de ce sentiment désagréable:

  1. Souvent, on ressent une boule dans la gorge après des situations stressantes. Ce type de sensation n'est pas lié au fonctionnement des systèmes corporels. L'excitation, la dépression et le stress provoquent des tensions musculaires dans la partie inférieure de la gorge, créant ainsi une «masse hystérique» qui disparaît au bout de quelques heures.
  2. La pharyngite chronique remplace souvent l'inflammation aiguë du pharynx, surtout si le traitement a été mal effectué. Dans ce cas, le patient peut ne pas avoir mal à la gorge, mais la sensation de quelque chose d’étranger, de sécheresse et de douleur devient un événement quotidien. En période automne-printemps, ces patients sont souvent sujets à des exacerbations: la gorge devient plus inconfortable, il y a une légère douleur lors de la déglutition, la température corporelle s'élève à 37,5-38 degrés. Au fil du temps, l'inflammation peut se propager du pharynx aux tissus voisins, ce qui peut entraîner le développement d'une laryngite et de complications broncho-pulmonaires.
  3. Une maladie de la thyroïde peut également être à l'origine du coma dans la gorge. Cela peut être, comme une inflammation aiguë du parenchyme de la glande thyroïde - une thyroïdite aiguë, et un manque chronique d’iode dans le corps humain - un goitre toxique diffus.
  4. Une boule dans la gorge peut ne pas être aussi sûre, surtout pour les personnes à risque, comme les fumeurs réguliers. Une telle sensation désagréable peut être causée par la maladie la plus redoutable - une tumeur maligne (cancer de la gorge). Cela s'accompagne de certains symptômes: enrouement, voix enrouée, toux, généralement sèche, difficulté à mastiquer et à avaler les aliments. Tout cela nécessite un traitement immédiat chez le médecin pour la prise en charge d'un traitement urgent.
  5. Les plaintes concernant une personne dans la gorge sont particulières aux personnes ayant des problèmes digestifs. La soi-disant achalasie, dans laquelle la capacité motrice de l'œsophage est réduite, conduit précisément à de tels symptômes. Chez les personnes en surpoids, cette sensation peut être due à une augmentation du tissu adipeux, pouvant parfois provoquer une asphyxie. La réduction de poids et la prise ultérieure de médicaments sont en mesure de remédier à la situation.
  6. L'IRR peut également provoquer une sensation de gorge dans le coma. Depuis cette maladie est une déviation du système nerveux autonome. Tout cela pose un certain nombre de problèmes connexes. Cela peut être l'asthme, des problèmes cardiaques, etc. Toutes les maladies associées peuvent provoquer une gêne dans la bouche et un coma dans la gorge.

Vous ne devriez pas vous torturer avec toutes sortes de suppositions, d'où vient le sentiment d'une boule dans la gorge, les raisons peuvent être différentes - d'un désordre ordinaire aux symptômes d'une maladie dangereuse. À cet égard, une personne qui a la gorge serrée devrait demander l'aide de spécialistes et se soumettre à l'examen nécessaire. Plus le médecin établit rapidement le diagnostic, plus le traitement de la maladie sera efficace.

Laissez Vos Commentaires